Actualités

  • Un nouveau musée cantonal d’archéologie à Sion?

Le conseil général de la ville de Sion a accepté à l’unanimité un postulat de Mathieu Gachnang pour la création d’un musée cantonal d’archéologie. Son intervention s’est appuyé sur le mémoire de master de notre collaboratrice Aurélia Basterrechea.
Voici son intervention télévisée: https://vod.infomaniak.com/redirect/canal9_1_vod/folder-45100/mp4-322/inf-musee-archeo-20190221.mp4

  • Le Réseau Lac de Bienne propose trois conférences archéologiques à Bienne et une excursion

Le mercredi 13 mars 2019 à 18.00 heures au Nouveau Musée Bienne, Ulrich Winkelmann et Friedericke Moll-Dau du Service archéologique du canton de Berne présenteront en allemand:
Die Einbaumvitrine von Moosseedorf – Das kleinste Museum der Schweiz für den ältesten Einbaum der Schweiz

Le mercredi 20 mars 2019 à 18.00 heures au Nouveau Musée Bienne, Regine Stapfer du Service archéologique du canton de Berne présentera en allemand:
«Campus Biel/Bienne» – die bisher älteste Pfahlbausiedlung am Bielersee

Le mercredi 27 mars 2019 à 18.00 heures au Nouveau Musée Bienne, Gianna Reginelli Servais de l’Office du patrimoine et archéologie et du Laténium présentera en français:
La Tène, actualité des recherches

Finalement, le samedi 22 juin 2019, de 12.30 à 17.30, le Réseau propose une:
Promenade bilingue dans les Gorges de l’Areuse et visite de la grotte de Cotencher.
L’excursion se fait en train et à pied. Rendez-vous à la gare de Neuchâtel à 12.30. L’excursion se fait par tout temps. Bonnes chaussures et habits adaptés sont nécessaires. Si vous en avez, prenez un casque de vélo ou de protection avec vous ! Inscription souhaitée avant le 25 juin auprès de sekretariat@netzwerkbielersee.ch.

  • The role of ICAHM in supporing ICOMOS and UNESCO in the context of World Heritage Sites

ICAHM Europe organise une session au colloque annuel de l’EAA à Berne. Si vous avez quelque chose à dire proposez un papier sur la page web du colloque.
Voici le résumé de la session:
This session aims at discussing the role of archaeologists in general and
heritage managers in particular in the context of World Heritage (WH), as
ICAHM is UNESCO’s advisory body for this topic. Europe is the region with most WH sites in the world. Many of them are archaeological sites. On the one hand, this imbalance is a sign for the ‘hegemonic Western vision of Archaeological (Cultural) Heritage’ (UNESCO’s Global Strategy 1994), on the other hand Europe serves as a great field experiment in heritage management. This session wants to discuss examples of best practice or other experiences highlighting archaeological heritage management issues at European World Heritage Sites. The main objectives are:
To present ICAHM’s Scientific Committee and the opportunities this international non-governmental organisation (NGO) offers to archaeologists.
To discuss new challenges that archaeological heritage management faces (i.e. community involvement, evaluation systems, management plan strategies, conflicts of interpretation and decolonization models, conservation, environmental relationships, and contemporary archaeology).
To establish a closer relationship between European archaeologists in order to grasp specific necessities of the area and discuss possible solutions that the ICAHM committee could implement.

  • Is Archaeology a citizen-science? The Role of Archaeologists and archaeological Institutions within our Society in question

Ellinor Dunning (ArchaeoConcept et Université de Neuchâtel), Kai Salas Rossenbach (INRAP)et Amala Marx (INRAP) organisent une session sur le rôle que joue l’archéologie et ses institutions dans la société contemporaine au colloque annuel de l’EAA. Si vous êtes intéressés à ce thème, n’hésitez pas de proposer une intervention pour la session #349 à https://www.e-a-a.org/EAA2019/Programme.aspx?WebsiteKey=92bb0c7f-79c0-4998-9804-b5db83f9a8b9&hkey=48f0a584-1ae8-4680-bcef-572c6fe82598&Program=3#Program:
This session is about to highlight the different roles archaeologists and archaeological institutions are playing and will play in our societies. Our aim is to encourage reflexive postures on our practices and values. Indeed, if citizen-sciences and participation are becoming very popular, we also need to consider our roles as archaeologists and citizens and what do we want to achieve by producing archaeological knowledge.
We do consider that, as researchers and citizens, we have the responsibility to understand the way we produce “scientific content” and for whom and how do we share this knowledge.
This session offers the opportunity to discuss different topics such as:
1) the way we produce knowledges and discourses upon the past and for whom; what is our social responsibility doing this? how archaeology can help finding solutions and answers in our present society about the current environmental – economical – ethical crisis our global world is facing?
2) What is the role of mediation in archaeology: what do we want to transmit and how?
3) what is our role as experts; what does “expertise” mean? How can we achieve inclusive co-creation of discourses and values about the past? How do we manage participation in content creation, research, transmission, preservation? That is, how far are we ready to go to implement inclusiveness in the production of knowledge? Is that necessary? What roles do “the public” and the broader population play in archaeology and what for?
By asking these questions, our aim is to show diverse ways of connecting the scientific sphere (and the institutions that are supporting it) with different population groups.

  • Salons archéologiques sur Canal 3

A la suite du soutien du projet Salons archéologiques dans le cadre du concours Patrimoine pour tous, Ellinor et Camille ont présenté le projet à la radio locale biennoise Canal 3. Voici les liens: http://www.canal3.ch/FR/emissions/190109/090119-larcheologie-dans-notre-salon et http://www.canal3.ch/FR/emissions/190110/interview-ellinor-dunning-100119

  • Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d’année!

  • Salons archéologiques est soutenu dans le cadre du concours de projets “Patrimoine pour tous” 

Comment permettre au patrimoine d’être exploré et discuté par toutes et tous ? Un salon accueillant, une ambiance intime, du thé et du café fumant, une quinzaine de personnes prêtes à raconter leurs souvenirs et questionnements concernant l’archéologie, une bonne dose de curiosité, deux archéologues, une anthropologue, voici les ingrédients nécessaires à un salon archéologique. Une fois par mois, nous faisons sortir l’archéologie des institutions traditionnelles en invitant des personnes ordinaires à en parler ensemble, dans le salon d’une particulier-ère. Nous collectons ces témoignages à travers la Suisse afin de générer une analyse de ces réflexions citoyennes, livrée dans un ouvrage destiné aux responsables de la gestion du patrimoine.
Archéologue, Ellinor Dunning s’interroge sur les mécanismes de patrimonialisation ainsi que sur les relations entre publics et institutions dans ce contexte. Elle défend une production des savoirs démocratique dont les Salons sont une des expressions.
Grâce au subside de 88‘600 francs, e projet pourra donc être mis en place pour l’année 2019. En 2020, nous sortirons une publication avec les résultats obtenus grâce aux salons.

  • Sept siècles avant notre ère: un village prospère entre lac et Jura

Le village du Premier âge du Fer d’Onnens – Le Motti a livré une quantité sensationnelle d’objets et de très nombreuses structures. cela a permis de reconstituer la vie quotidienne de ce village situé sur les contreforts du Jura à proximité du lac de Neuchâtel. Un premier article vous permettant de vous en faire une idée est paru dans as. Archéologie Suisse 41.2018.4 (http://www.archaeologie-schweiz.ch/REVUE-as.102.0.html?&L=3). La publication des résultats scientifiques vient d’apparaître dans les Cahiers d’Archéologie Romande 169 sous le titre “Les occupations de l’âge du Fer. Onnens – Le Motti (La Colline d’Onnens 3). Vous pouvez encore le commander au prix de souscription jusqu’au 31.12.2018: http://www.mcah.ch/fileadmin/groups/2/CAR/Flyer.169.pdf.

  • Assemblée annuelle de l’EAA à Berne: Beyond paradigms

Les thèmes de la réunion annuelle, tels que définis par le Comité scientifique, intègrent la diversité de l’EAA et la multidimensionnalité des pratiques archéologiques, y compris l’interprétation archéologique, la gestion du patrimoine et les politiques du passé et du présent.
1. Théorie et méthodes archéologiques au-delà des paradigmes
2. Interprétation des documents archéologiques : artefacts, humains et paysages
3. Archéologie des paysages montagneux
4. Archéologie numérique, science et multidisciplinarité : nouvelles méthodes, nouveaux défis
5. Patrimoine archéologique et gestion des musées : perspectives d’avenir, risques futurs
6. Changement global et archéologie
Les inscriptions sont ouvertes ! Tous les participants aux réunions annuelles de l’EAA doivent être membres actuels (2019) de l’EAA et s’inscrire à la conférence. Les deux frais peuvent être payés en une seule étape ou séparément.
Pour plus d’informations: EAA2019website

  • Société académique du Valais

Nous sommes très fières d’annoncer que la Société académique du Valais a décerné à Ellinor Dunning son prix académique spécial 2018 “Science citoyenne” pour le projet des Salons archéologiques le 9 novembre dernier. Elle présentera le projet à leur assemblée générale au printemps prochain. Bravo aux deux responsables du projet!

  • Interview dans Ancient History Encyclopedia

Cynthia Dunning Thierstein a été interviewé par James Blake Wiener pour l’Encyclopédie en ligne Ancient History Encyclopedia. Lisez l’entretien sur https://www.ancient.eu/article/1278/archaeoconcept-interview/

  • Patrimoine pour tous

A l’occasion de l’Année européenne du patrimoine culturel 2018, l’Office fédéral de la culture (OFC) a organisé fin 2017 un concours d’idées. Il visait à rassembler des idées sur la communication, la sensibilisation de la population et la création de nouveaux modes d’accès au patrimoine culturel. Il a été organisé par le biais d’une plateforme en ligne basée sur la notion d’« intelligence collective » : chacun a pu commenter, développer et évaluer les idées présentées. Cette phase avait pour but de toucher et de mobiliser de larges couches de la population. Les thèmes suvants ont été choisis:
– Patrimoine culturel et storytelling
– Des paroles aux actes
– Patrimoine culturel et développement socio-spatial
– Vivre le patrimoine culturel
– Médiation ludique du patrimoine culturel
Suite au concours d’idées, l’OFC a mis en place un concours de projets qui devaient porter sur ces thèmes. Les projets sélectionnés bénéficieront d’un soutien financier de la part de l’Office fédéral de la culture.
ArchaeoConcept seul ou en collaboration avec le Nouveau Musée Bienne a proposé divers projets lors de ce concours:
– Les Sites du mois et la carte archéologique suisse
– Les salons archéologiques
– Voyage dans la préhsitoire palafittique: un parcours scientifique et médiatique entre le Seeland et l’Italie alpine
– Relier les sites – Relier les associations
Les gagnantes et gagnants seront annoncés le 20 décembre 2018 dans un communiqué de presse. Les projets seront en même temps présentés sur la plateforme www.patrimoinepourtous.ch et sur le site Internet de l’OFC.

Comments are closed.