Equipe

ArchaeoConcept emploie actuellement deux personnes.

Dr. Cynthia Dunning Thierstein
Cynthia Dunning Thierstein est directrice d’ArchaeoConcept et responsable des projets de gestion du patrimoine. Elle est archéologue, spécialiste de l’Age du Fer. Elle a rendu sa thèse de doctorat en 2005 sur le thème du Premier Age du Fer dans le Jura (Université de Genève). Après ses études à Genève et à Marburg an der Lahn (Allemagne), elle devient assistante de préhistoire à l’Université de Genève. Elle dirige de 1989 à 1998 le Musée Schwab à Bienne et de 1998 à 2010 le Service archéologique du Canton de Berne. Dès ses études dans les années 80’, Cynthia Dunning Thierstein s’est intéressée à la théorie de l’archéologie et aux formes de fonctionnement de celle-ci. Elle a mis en place une nouvelle organisation du Service archéologique dans le canton de Berne et a développé ce service pour qu’il puisse assurer une gestion efficace de l’archéologie de l’inventaire jusqu’à la médiatisation. Depuis 1998, Cynthia Dunning Thierstein participe activement à la gestion de l’Europae Archaeologiae Concilium, une association non gouvernementale réunissant les gestionnaires de l’archéologie de l’Europe entière qui met en place des colloques et définit les problématiques de l’archéologie contemporaine pour cette région géographique. En 2011, Cynthia Dunning Thierstein crée ArchaeoConcept. Elle est membre de nombreuses associations nationales et internationales (ICOMOS, ICOM, EAA, AS, AGUS, ARS). Elle fut vice-présidente de l’association Palafittes pour l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO des sites en milieu humide autour des Alpes et membre du comité d’AS (Archéologie Suisse) jusqu’en 2012. En 2012 elle obtint son MAS en management culturel à l’Université de Bâle. Elle devint experte attitrée d’ICOMOS-ICAHM et fut nommée vice-présidente pour l’Europe.

Annemarie Willems
Annemarie Willems est depuis 2011 responsable des projets internationaux à ArchaeoConcept. Elle est titulaire d’un MA en patrimoine culturel de l’Université d’Utrecht, Pays-Bas. Son travail de diplôme portait sur ‘A hyper real National Historical Museum’, et analysait le rôle de l’hyperréalité au Musée historique national. Après l’obtention de son mémoire en 2007 elle commence ses activités au Centre for International Heritage Activities (CIE) à Amsterdam (aujourd’hui situé à Leiden) aux Pays-Bas en tant que responsable de projets du patrimoine culturel. Après une année, elle développe ses compétences en participant à la gestion de l’entreprise et à la coordination des projets. Au CIE, Annemarie Willems était responsable du développement et du maintien de l’expertise pour les régions ayant une fois été colonisés par le West Indische Compagnie en Amérique du Sud. Elle avait aussi la responsabilité de la coordination, la préparation et l’organisation des réunions et des visites, préparant des budgets et donnant des conseils adaptés pour les organisations et personnes impliquées dans les projets, en développant des réseaux, en organisant les journées du patrimoine, des réunions d’experts et des colloques aux Pays-Bas comme à l’Etranger, et en rédigeant les rapports pour l’administration et les donateurs. Annemarie Willems connait bien la politique culturelle des Pays-Bas et possède une connaissance approfondie des instances internationales responsables du développement culturel.

Back To Top

Comments are closed.